-"Voyage créole" -musique- (production)

-"Ourika" de Claire de Duras -théâtre- (création)

-"Les Lettres Portugaises" -théâtre- (création)

-"Celle des îles" de Koulsy Lamko (2ème approche) -théâtre- (création)

-"Marie et Marguerite" de Daniel Keene -théâtre- (co-production)

-"Les Lettres de la Religieuse Portugaise"-théâtre- (création)

-"Celle des îles" de Koulsy Lamko (1ère approche)- théâtre- (création)

-"le Cantique des Cantiques" dans la traduction d'Olivier Cadiot- théâtre- (création)

 

     THEATRE 

Création

Pour la première fois dans la littérature occidentale, la parole est donnée à une personne de couleur.

D’après une nouvelle injustement oubliée de Claire de Duras, parue en 1824, le spectacle retrace, par le biais d’une poignante confession intime, l’histoire vraie d’une jeune sénégalaise, exclue par la société aristocratique de l’époque, au sein de laquelle elle a, pourtant, reçu la meilleure éducation.

Sauvée, à l'âge de deux ans de l'esclavage, par le chevalier DE BOUFFLERS, et offerte, peu de temps avant la Révolution, à Mme de BEAUVAU, qui l'élève dans son salon aristocratique de l'hôtel de BEAUVAU avec son propre petit-fils, Ourika connaît, en effet, une enfance heureuse et reçoit une éducation raffinée, jusqu'à ce qu'elle découvre sa différence et comprenne que tout avenir, même en cette fin du Siècle des Lumières, lui est interdit à cause de la couleur de sa peau .

Destin tragique faisant étonnamment écho à la violence de toutes les exclusions qui, aujourd’hui, nous questionnent quotidiennement.

La narration de cette histoire réelle sous forme d’une longue confession, d’une facture très classique, confère à ce premier roman magistral de Madame DE DURAS une étonnante modernité quand il paraît en 1824. D’autant qu’écrit sur un mode mineur qui le rend d’autant plus percutant, il aborde de front la question, déjà vive, de l’exclusion raciale.

 

GOETHE, dit-on, a pleuré en le lisant, Christine ANGOT en a parlé à la radio comme d’un chef d’œuvre absolu de la littérature française.

mise en scène

ELISABETH TAMARIS

 

avec

MARIE PLATEAU

 

guitare, création musicale 

RENAUD SPIELMANN

 

voix 

GABRIEL LE DOZE

 

costumes, décors

ROBERTO ROSELLO

 

création lumières

JENNIFER MONTESANTOS

Chargée de communication

MELANIE CHARVY

Régie

Romain LANNOY

Léonidas HERRERA

 

chargé de production

ALAIN FICHOU

Production :

Association MELANE, en partenariat avec l'Association KONTACT,

avec le soutien de la SPEDIDAM

sponsorisé par TCHAD EVASION

PRESSE

Choisi par Télérama Sortir

Quatre Coeurs dans Le Figaro

"Il ne faut pas hésiter à passer ce moment magique en compagnie d'un des plus beaux personnages de a littérature française incarné ici avec beaucoup de finesse et d'émotion."  Froggy's Delight

"Ces mots, ce jeu et cette mise en objet théâtral nous enveloppent, nous saisissent et nous révèlent une parole qui, encore aujourd'hui, casse la baraque de la bienséance" Webthéâtre /Gilles Costaz

"Intelligent, profond, touchant, émouvant...on est à la fois subjugué par la force de l'écriture et par l'actualité du sujet" Atlantico/Culture Tops

"Ourika est une véritable synthèse des exclusions et des époques" L'insatiable/Artistikrezo

"Ourika" a d'abord été présenté sous forme de lecture-spectacle au

Théâtre de la Vieille Grille (75005 Paris)

- les 8 et 16  février 2016

puis créé, dans sa version spectacle, au 

Théâtre de Nesle (5006 Paris) où il a été programmé

- du 12 novembre au 30 décembre 2016

- du 30 mars au 2 juin 2017 (prolongations)

 

 MUSIQUE

Production

                              

             Guitare

             RENAUD SPIELMANN

              Percussions              

                 SERGE MARNE

                 Trompette et tuba

                 NICOLAS CAMBON

                                     

                                                                                                               

                                 

                      

VOYAGE CREOLE 

Bientôt

                                au

                  "Comptoir Général "

    80 quai de Jemmapes 75010 Paris 

         

                 tous les dimanches 

                   à partir de 15H00 

                                 

                                 

« …et vous auriez éprouvé qu’on est beaucoup plus heureux quand on aime violemment que lorsqu’on est aimé… »

 

Au 17ème siècle parurent 5 lettres d’amour, anonymes, organisées selon la logique d’une tragédie ; 5 lettres écrites dans une langue ardente, mais réservée.

Ces lettres publiées pour la première fois en 1669, connurent un grand succès et suscitèrent nombre de réactions. Qui en était l’auteur ?

ROUSSEAU dira qu’elles étaient écrites avec la lucidité d’un homme ; SOLLERS croit à l’authenticité de lettres écrites par une religieuse passionnée….

 

 Cette nouvelle approche des « lettres de la Religieuse Portugaise », renommées " les lettres portugaises" s’attache surtout à mettre en lumière les divers registres, toujours vivaces à  notre époque, du sentiment amoureux intemporel, de ses joies et de ses tourments, à travers une mise en scène empreinte de modernité .

mise en scène

TERESA MOTTA-DEMARCY

 

avec

MARIE PLATEAU

 

guitare

RENAUD SPIELMANN

 

costume

EVELYNE GUILLIN

 

création lumières et régie

ROMAIN LANNOY

chargé de production

ALAIN FICHOU

Production :

Association MELANE,, en partenariat avec l'Association KONTACT,

LES LETTRES PORTUGAISES 

     THEATRE 

Création

PRESSE

"Sans amour on n’est rien du tout, semble nous dire ce spectacle qui donne  aussi de la déréliction une vision tout en nuances raffinées."Regard vers le théâtre

"Marie Plateau est excellente".Figaroscope

"la mise en scène de Teresa Demarcy-Motta fait, insensiblement, subtilement, défiler les époques" WebThéâtre/Gilles Costaz,

"ces Lettres dévoilent à quel point elles correspondent à
l'approche contemporaine de l’existence".Artistikrezo

"Les lettres portugaises"

ont été crées au théâtre Darius Milhaud (75019 Paris) où elles ont été programmées

-les 8, 9, et 16 décembre 2014

puis

- du 10 mars au 11 juin 2015

 
 

     THEATRE 

Célile, « Celle des îles »,  une  revenante, mystérieuse vengeresse pleine d’esprit, surprend un peintre breton  dans la quiétude de son atelier d’artiste….conteuse et chanteuse de cabaret elle répond à une drôle d’annonce « pour égayer les soirées des clients bien pensants et bien dormants » du restaurant  le « petit bateau négrier », à Nantes, où le Propriétaire –père du Peintre- a été assassiné, quelques années plus tôt par… une chanteuse de cabaret …

Dans une langue et une écriture  tour à tour poétiques, philosophiques, drôles, ironiques, et par le truchement de contes savoureux et de dialogues enlevés ou graves, Koulsy Lamko, auteur d’origine tchadienne, professeur de littérature à l’université de Mexico, campe cette rencontre insolite entre deux mondes et deux manières d’aborder l’existence.

Tout à la fois manifeste poétique contre l’incompréhension du drame colonial, plaidoyer virulent contre le racisme et la xénophobie, et tribune pour un débat fort sur les identités, cette  pièce conçue comme un drame lyrique en 3 mouvements ; énigmatique,  drolatique et onirique, est aussi ponctuée de « respirations » musicales, chorales, poétiques et  chorégraphiques, véritables contrepoints à la pièce, comme autant de possibilités  d’unir  – à l’instar du Chœur Antique-  d’autres voix à la voix de « celle des îles" et de l’amplifier.

Pris en charge, ici, dans cette nouvelle approche du  spectacle, par  des  personnes déficientes intellectuelles  des 7 centres de l'Association RESOLUX,  ces intermèdes,  « paroles pour…instruments », comme les nomme l’auteur, font, de fait, résonner un esprit universel porté par leur différence spécifique et leur manière inattendue  d’investir les mots et la danse.

Comme pour rappeler que seules les tragédies voulues par les hommes peuvent venir à bout de notre humanité partagée.

 

conception artistique

MARIE PLATEAU

 

mise en scène

SAMUEL LEGITIMUS

en collaboration aves

MARIE PLATEAU

Assistant à la mise en scène 

MAJID MEZZOURI

avec

MARIE BERTO

lAURENTCHAUZAIN

MARIE PLATEAU

 

guitare

RENAUD SPIELMANN

percussions et

SERGE MARNE

 

costumes , décors et accessoires

EVELYNE GUILLIN

assistée de

HELENE DEFLINE

 

création lumières 

MAJID MEZZOURI

régie 

GREGOIRE PINEAU

directeur de production

ALAIN FICHOU

Production :

Association MELANE, en partenariat avec RESOLUX (Association professionnelle pour la réinsertion sociale du Luxembourg)

Création

Celle des îles de Koulsy LAMKO ( 2ème approche)

"Celle des îles" 2ème approche -avec la participation de personnes extérieures - (en l'occurence des personnes déficientes intellectuelles)

a été créée

le 16 mai 2013, dans le cadre de la journée associative de RESOLUX (association pour la réinsertion sociale du Luxembourg)

RETOURS sur le spectacle et PRESSE

Resolux

CASSANDRE (Thomas Hahn)

     THEATRE 

Co-production

mise en scène

ALAIN LAYAHE

assistante àla mise en scène 

Marie PLATEAU

 

avec

MARTINE DEMARET

SOLANGE LABAT

 

création lumières

régie

ROMAIN LANNOY

Production :

LA CIE LES PORTEURS D'O 

 en partenariat avec l'Association MELANE,

Marie et Marguerite de Daniel KEENE

Comme chaque soir, Marie vient saluer Marguerite, sa voisine la plus proche.

Toutes deux  cherchent vainement le sommeil qui ne vient pas.

Marie s’interroge sur les l’existence des pigeons, la variété des tomates et des cornichons, les dents...« Serais-je en train de mourir ? » se demande-t-elle…

Marguerite note scrupuleusement ses observations dans son écritoire sacré car, dit-elle, « il faut procéder pas à pas ». Elle essaie tant bien que mal de garder l’église au milieu du village.

Un voyage intérieur  à l’intérieur d’une chambre, parsemé de rêves, de peurs, de rires et de silences.

On parle de la vie qui part comme « la marée qui se retire », ou « le soleil qui se couche ». Ou du corps qui fatigue avec ses « os comme de la craie », ses « muscles comme des harengs saur».

Un aller retour entre l’âme et le cœur qui s’en vont vers leur destinée.

Les souvenirs affleurent : le landau d’il y a si longtemps, les enfants partis si loin, la mer, les sardines, le père tombé de vélo, le grand-père aux pieds froids.

Et l’amitié et l'amour dans tout ça ?

Dans le « manque de vie » ou un « jardin merdique », l’une s’égare, l’autre pas.

Entre Marie que sa maman appelait « mon petit oiseau » et Marguerite qui rêve d’être un « flamand rose aux jambes fines comme des roseaux », une histoire toute de paroles gonflées d’incertitudes.

Deux moineaux qui voudraient quitter le nid et finissent par s’endormir l’un contre l’autre. Rêver peut-être.

Car demain sera un autre jour !

La pièce "Marie et Marguerite "a été programmée au théâtre Darius Milhaud (75019 Paris) 

- du 23 septembre 2013 au 23 juin 2014 

(le 3ème lundi de chaque mois)

Elle a été également jouée dans plusieurs EPHAD de Paris et de la région parisienne

 

 LETTRES DE LA RELIGIEUSE PORTUGAISE

              (Anonyme du 17ème siècle )

     THEATRE 

Création

Ces lettres publiées pour la première fois en 1669, connurent un grand succès et suscitèrent nombre de réactions . Qui en était l’auteur ? Un homme ? Une femme ?

ROUSSEAU dira qu’elles étaient écrites avec la lucidité d’un homme ; SOLLERS croit à l’authenticité de lettres écrites par une religieuse passionnée…

Cette controverse sur l’identité  de l’auteur nous conduit tout au long de la mise en scène. Plaisir d’écrire, de penser, de parler…

Les deux interprètes offrent au public une expérience théâtrale singulière dans l’art d’éprouver et de transmettre l’élégance du sentiment amoureux.

PRESSE

"Marie Plateau(...) est magnifique de blessure et de dignité. Jean-Paul Moatti est parfait".

 Figaroscope

"Sobre et poétique à la fois, la mise en scène de Teresa Motta  joue l'harmonie et l'apaisement, alors que l'énergie de Marie Plateau éclaire chaque étape de l'évolution sentimentale . Lettre par  lettre la"pauvre Marianne" se libère après avoir écouté un chant judéo-espagnol interpété parJean-PaulMoatti "

Artistikrezo

mise en scène

TERESA MOTTA-DEMARCY

 

avec

JEAN-PAUL MOATTI

MARIE PLATEAU

 

costume

EVELYNE GUILLIN

assistée de

EMLINE GERMON

 

création lumières 

MAJID MEZZOURI

chargée de communication et presse

ISABELLES BULES

Production :

Association MELANE,

en partenariat avec

lE NAIF THEATRE (Richard.Demarcy)

"Les lettres de la religieuse portugaise"

ont été présentées :

d'abord au théâtre Essaïon (75004 Paris)

-du 1er au 4 décembre 2011 

_ le 25 novembre 2012

puis au théâtre de l'ïle Saint-Louis Paul Rey (75004 Paris)

du 26 mars au 23 avril 2014

 

     THEATRE 

Création

Celles des îles, Célile, conteuse et chanteuse de cabaret répond à un drôle de casting pour égayer les soirées des « clients bien pensants et bien dormants » du restaurant Le Petit Bateau Négrier, à Nantes. Son patron potentiel, le Peintre, est le fils du propriétaire du restaurant, assassiné il y a quelques années par une chanteuse de cabaret. Une belle histoire d'amour semble se tisser entre les deux personnages. Mais les fantômes se dressent, rappellent à la mémoire la nécessaire relecture d'une histoire de sang...

« Nous avons attendu des millions de longues lunes pour enfin crier l'instant de la délivrance, pousser le corps tout entier vers le délire, nous laisser chevaucher par la liberté, plonger dans la transe du bonheur. Mais le monde continue de nous tenir captifs dans la geôle du mépris. On nous chevauche avec ce sourire qui nous dit  «Regardez-vous bien. Le Bon Dieu vous a oubliés. Vous avez trop cuit et lui aussi a souri en vous sortant du four, il a dit: Tiens, vous êtes rigolo ! ».

 

Il faut une magie pour en guérir. Je suis revenue pour te parler. Je suis revenue pour te donner un rôle, le plus beau rôle. Celui d'oublier un mort pour que j'en oublie vingt millions d'hier et les autres millions de demain. Prends le rôle, tiens-le ! »

PRESSE

"Le langage envolé et musical, poétique et philosophique de Koulsy Lamko est une  découverte formidable, un véritable enrichissement du paysage théâtral.

Thomas HAHN

mise en scène

SAMUEL LEGITIMUS

en collaboration aves

MARIE PLATEAU

 

avec

MARIE BERTO

lAURENTCHAUZAIN

MARIE PLATEAU

 

les musiciens

PAPA DIABATE

SERGE MARNE

RENAUD SPIELMANN

 

création lumières et régie

GREGOIRE PINEAU

communication

MARIE ROSSI

 

Production :

Association MELANE, en partenariat avec LE COLLECTIF BALDWIN et l'Association KONTAKT

"Celle des îles" a été d'abord présentée sous forme de lecture spectacle à la Péniche Antipode (75019 Paris)

En présence de l'auteur

le 17 octobre 2010

puis créée, sous sa forme spectacle, au Lavoir Moderne Parisien (75018 Paris) dans le cadre du festival annuel "nous sommes tous des africains"

- les 30 et 31 août 2011

Celle des îles de Koulsy LAMKO ( 1ère approche)

 

LE CANTIQUE DES CANTIQUES

( dans la traduction d'Olivier CADIOT et Michel BERDER)

Création

"La question essentielle que pose le Cantique des Cantiques 

est celle de l’amour, aussi bien entre les hommes et Dieu qu’entre les humains eux-mêmes.

Qu’est-ce que l’amour ? 

Question audacieuse, énigmatique. Tant de fois posée,

reposée, analysée, commentée, philosophée, parodiée, galvaudée et ainsi ignorée ou méprisée »

                                 Marc-Olivier Ouaknin

La  nouvelle traduction d’Olivier Cadiot et Michel Berder apporte, sans aucun doute, un éclairage original à ce

 questionnement

PRESSE

"le Cantique des Cantiques/la Sulamite"

Revue Cassandre

mise en scène

TERESA MOTTA-DEMARCY

Avec

MARIE PLATEAU

 

création lumières 

MAGID MEZZOURI

chargée de communication 

REGINA ZLOTNIK

Production :

Association MELANE

"Le Cantique des Cantiques""

a d'abord été présenté sous forme de lecture spectacle au Théâtre de la Vieille Grille (75005 Paris)

- le 5 juin 2006

 

Puis créé , sous sa forme spectacle,  à l’Akéon Théâtre (75011 Paris)

le 17 décembre 2006

     THEATRE 

 

 Association Mélane

(Collectif artistique et culturel)