Elisabeth TAMARIS

Comédienne, metteure en scène

Du Conservatoire de Versailles au groupe de Théâtre Antique de la Sorbonne (rôle de Tecmesse dans l’Ajax de Sophocle, mis en scène par Jacques Lacarrière), elle joue de grands personnages du théâtre classique : Phèdre, Bérénice, Rodogune, la Cléopâtre Captive de Jodelle, au Festival du Marais… Elle rencontre des textes, des auteurs, des metteurs en scène. Notamment Un amour Inconnu de Stephan Zweig mis en scène par Philippe Honoré (prix d’interprétation au 1er Mai Théâtral de Strasbourg en 1986), le Journal d’un curé de campagne, de Bernanos (adapté et mis en scène par J.-P. Nortel), Comme tu me veux, de Pirandello…

Jean Gillibert la dirige entre autres dans L’Échange de Claudel, Ariane Mnouchkine dans La Cuisine d’Arnold Wesker, Henri Ronse notamment dans Créanciers de Strindberg. Elle est dirigée par Stuart Seide dans Andromaque à Avignon, Michel Lonsdale (Jeanne d’Arc au Bûcher), Nelly Borgeaud (Les Femmes Savantes -Philaminte), Marcel Maréchal dans Le Père Humilié de Claudel au théâtre du Rond Point…

Parallèlement elle collabore depuis 1976 à tous les spectacles de la Compagnie Jean Bollery, qui la met en scène dans Père et Le Chemin de Damas de Strindberg, Le Pain Dur de Claudel, Le Malentendu de Camus, Rosmersholm, John-Gabriel Borkman, Les Revenants d’Ibsen…ou encore  Sal P de Katarina Frostenson (Maison de la Poésie en 2000).

Au cinéma, elle tourne dans le Molière d’Ariane Mnouchkine, dans Vent de Galerne de Bernard Favre, Eponine de Michel Chion ; pour la télévision sous la direction notamment de Robert Mazoyer ou Stéphane Bertin. Elle travaille aussi pour la radio avec de nombreux réalisateurs, et comme adaptatrice pour France Culture.

De septembre 2000 à juin 2008, elle dirige la classe d’art dramatique du Conservatoire municipal du 8è arrondissement de Paris.

En 2004 elle crée sa compagnie « Persona, atelier de création théâtrale » avec Jean-Pierre Blachon qui la dirige  dans le rôle de la Mère du « Au But » de  Thomas Bernhard (Paris : Agitakt nov-déc 2005).

Depuis, elle enseigne à l’Ecole de Théâtre de l’Eponyme et au Studio de Formation Théâtrale de Vitry, et a rejoint en tant que présidente  l’Association Mélane, où elle retrouve Marie Plateau  qu’elle a choisi de diriger dans « Ourika ».

Elle travaille actuellement comme interprète sous la direction de Sandrine Attard à la création française de la pièce de Gabriel Calderon "Que crèvent tous les protagonistes"qui sera à l'affiche du Théâtre 13 du 5 au 23 novembre 2019.

 Association Mélane

(Collectif artistique et culturel)