Marie PLATEAU

Comédienne et directrice artistique de Mélane

                                              

Marie Plateau est une comédienne métisse, française, née au Tchad d’un père diplomate et d’une mère arabo-tchadienne. Arrivée à l’âge de quatre ans  en France, elle se passionne très vite  pour le théâtre, auquel elle décide de se consacrer, après des études de lettres classiques, deux courtes  expériences professionnelles -de professeur de lettres classiques et de chargée de mission au service culturel du Ministère de la Coopération- et plusieurs années de cours d’Art Dramatique auprès, notamment, de Jean Darnel (Théâtre de l’Atelier).

Consciente de l’originalité que constitue  le  mélange particulier qui est le sien, elle n’aura de cesse  de chercher à en explorer toutes les facettes, avec la légitimité  que lui confère son appartenance à plusieurs continents, et à la philosophie, celle du Mélange,  qui présidera à l’esprit de l’Association  Mélane, créée à son initiative.

Passant tour à tour d’auteurs classiques et contemporains, comme  Racine  (elle sera Roxane -entre autres- dans le « Bajazet » créé  par J-L Jeener, à la Crypte Sainte Agnès de  l’Eglise Ste Eustache à Paris), Lorca,  Molière,  Duras, Cadiot, Camus ou encore Tchekhov  (dont elle incarnera, aux côtés de Pierre Santini l’Elena d’ « Oncle Vania ») … à des auteurs du Maghreb, tels Rachid Boudjedra  ( dont elle jouera  le monologue « Journal d’une femme insomniaque » , créé sous la direction de Dominique Quéhec  au Théâtre International de Langue Française)… à  des dramaturges de  l’Afrique Subsaharienne, Kossi  Efoui, Maxime N’Debeka, Koulsy Lamko…, de Madagascar, Michèle Rakotoson… des Caraïbes,  Alain Foix … ou encore  des noirs-américains, James Baldwin ;  et à des metteurs scène  aussi  divers que Jean-Luc Jeener, Gabriel Garran, Dominique Quéhec, Daniel Besse, Tôla Koukoui, Ahmida Aït El Hadj,  S. Légitimus, J-M. Bruyère, J.C Saïs, Christian Rist, Philippe Adrien, Christiane Ramanenso...

Teresa Motta-Demarcy  l’a récemment mise en scène dans les « Lettres portugaises » et  elle vient de jouer "Ourika" de Claire de Duras, sous la direction d' Elisabeth Tamaris, Présidente de l’Association  Mélane, qu'elle retrouvera bientôt pour la deuxième approche de ce texte, prévue dans le courant de l'année 2020.  

 Association Mélane

(Collectif artistique et culturel)